Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Poursuite contre les députés Lobognon et Ehouo, le Gouvernement affirme qu'il n'y a pas de crise institutionnelle entre l'exécutif et le législatif
 

Côte d'Ivoire : Poursuite contre les députés Lobognon et Ehouo, le Gouvernement affirme qu'il n'y a pas de crise institutionnelle entre l'exécutif et le législatif

 
 
 
 12691 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 16 janvier 2019 - 18:10

Ehouo le 13 décembre dernier à  Abidjan (ph KOACI)


©Koaci.com – Mercredi 16 janvier 2019 – Le gouvernement affirme qu’il n’y a pas de crise institutionnelle entre l’exécutif et le législatif suite aux poursuites engagées contre les députés Alain Lobogbon et Jacques Ehouo, malgré leur immunité parlementaire.


«Il n’y’a pas de crise institutionnelle entre l’exécutif et le législatif. Je crois qu’il faut qu’on soit très clair et très simple. L’immunité parlementaire s’entend de deux sortes, » a déclaré Sansan Kambilé.

Faisant allusion à  l’article 91 de la Constitution qui prévoit l’irresponsabilité, le Garde des Sceaux soutient que l’irresponsabilité concerne les actes posés par le député dans le cadre de l’exercice de sa fonction de député. «De sorte que lorsqu’un député est en séance de débat parlementaire, légifère en commission parlementaire, les propos qu’il tient pour les actes qu’il est irresponsable. C’est une immunité totale, »a expliqué Sansan Kambilé.

A côté de l’irresponsabilité prévue par l’article 91, le ajoute qu’il y a l’inviolabilité, prévue par l’article 92.

«Cette immunité concerne les actes détachables. C’est une immunité qui est relative, »a insisté le ministre de la Justice.

«Par actes détachables, il faut entendre les actes qui ne sont pas en lien avec la fonction de parlementaire. De sorte que lorsqu’u député, au volant de son véhicule, ivre tue un piéton, c’est un acte détachable. Lorsqu’il commet une escroquerie, c’est un acte détachable, » a poursuivi le ministre.

Selon lui, le député peut avoir commis des faits avant d’être député. Mais dans ce cas, la constitution prévoit deux situations.

Pendant la session parlementaire, le député ne peut être poursuivi ou arrêté qu’avec l’autorisation de la chambre sauf les hypothèses de flagrants délits ou de poursuites autorisées. En dehors des cessions, le député ne peut être arrêté qu’avec l’autorisation du bureau. Il n’y a pas d’immunité totale en matière d’inviolabilité, parce que les actes sont détachables.

Face à  cette situation, il soutient qu’il n’y a pas d’acharnement non plus sur qui que ce soit.

«Si vous parlez de Monsieur Jacques Ehouo, il est poursuivi pour des faits de détournement de deniers publics, d’enrichissements illicites, et ces faits sont matérialisés. Quand à  monsieur Lobognon, il est poursuivi en matière de flagrant délits pour avoir incité à  la violence et diffuser de fausses nouvelles. Ce sont des actes qui sont détachables de la fonction parlementaire. Donc il n’y a de conflit. Lorsque l’exécutif veut intervenir dans le pouvoir judiciaire, la constitution permet au président de prendre un décret pour fait de grà¢ce c’est-à -dire qu’il suspend l’application de la peine par des individus qui sont incarcérés. Lorsqu’il veut faire effacer totalement l’infraction, il s’adresse au parlement, il prend une loi d’amnistie pour faire disparaître les infractions. Il n’y a pas de conflit. Il ne faut pas dramatiser, nous sommes dans l’ordre normal, » a conclu M. Sansan.

Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Ouganda: La peine de mort abolie pour certains crimes
 
 
Ouganda: La peine de mort abolie pour certains crimes
Politique
 
Soudan: La composition du conseil souverain chargé de la transition e...
 
 
Soudan:  La composition du conseil souverain chargé de la transition enfin dévoilée
Côte d'ivoire: «Affaire de nationalité octroyée aux orpailleurs», Bédié est rattrapé par son passé, selon  le RHDP
Politique
Côte d'ivoire: «Affaire de nationalité octroyée aux orpailleurs»,...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire: CEI, suite à la position de l'UA, un député martèle que c'est à la CADHP seule qu'il revient d'apprécier et non à la commission de l'UA
Politique
Côte d'Ivoire: CEI, suite à la position de l'UA, un député martèl...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Pour Bictogo, Blé Goudé à sa place dans la politique relativement à son parcours
Politique
Côte d'Ivoire : Pour Bictogo, Blé Goudé à sa place dans la politi...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Poursuite contre les députés Lobognon et Ehouo, le Gouvernement affirme qu'il n'y a pas de crise institutionnelle entre l'exécutif et le législatif
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
very7
Qu'est-ce qu'il raconte ce type? Vous foutez le bordel après vous venez donner des explications bidon. Nous on s'en bat les couilles ce qui est SURE Gbagbo arrive. Yes...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
Leurs injustice fait mal hein, mais en plus il ne savent pas mentir, et ça ça fait très mal aussi. Un mensonge crédible au moins on peut dire que vous nous avez un peu respecté. Mais faire de telles sorties sans têtes ni queue n'est que foutaise.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fa fro de retour
Very bad,,tu peux pas comprendre bien sur ,que dans ta vie tu ne fais que danser et boire la bière après mougou.idio c est le droit ,.alors on attend la contradiction des autres .maintenant pour ton dieu gbagbo ,mon ami il me semble bien que quand le Prado a.prit le pouvoir ,il était au cameroune non en Afrique du sud.??. Lol.sinon maigres ses bombes petit la battu et il a refuse ,on l a attrape et jette aux pays bas.comme une mangue pourri e .haaaaaa ,vous nous conaissez ,c est le rdr .tu as déjà  oublié. Batradin
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
mecano
Excepté les djoulas, tout le monde est partie à  l'école hein donc mentez doucement
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
magicien
Ce qui gène un peu, c'est que les gens ne sont poursuivis que lorsqu'ils sortent du groupement politique au pouvoir. On souhaite qu'il y ait régulièrement des audits dans les grandes communes pour vérifier de la bonne gestion de celles-ci par leurs tenants; quelque soit l'appartenance politique du premier responsable. Cela va emmener tout le monde à  être réglo. Parce que si le cas du plateau était vérifié, le mal est déjà  fait depuis longtemps au détriment du contribuable.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
kj009dz
@fro tikè de retour@ ds certains cas on voit nettement que vous avez la capacité de refléchir, mais affaire de logo de pdci là  c'est comment. affaire de peinture +100 milliard là  c'est comment. affaire de l'argent de dechet toxique là  c'est comment. affaire de voiture non dédouanées la c'est comment. affaire de peage en plein centre d'abidjan là  c'est comment. affaire de carton noir torturé pour denonciation de policié voleur là  c'est comment. affaire de deputé réputéé pour vol repété d'or là  c'est comment. ... si on veut tout demander on va pas quitté ici, donc voici un peu
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008