Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Assassinat de l'étudiant Brice Dah, la Fesci marche à Cocody, voilà ce qu'elle exige
 

Côte d'Ivoire: Assassinat de l'étudiant Brice Dah, la Fesci marche à Cocody, voilà ce qu'elle exige

 
 
 
 26471 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 17 octobre 2019 - 09:38

marche de protestation de la Fesci à Cocody (Ph KOACI)


Brice Djah Kouadio, étudiant de 28 ans en licence de droit à l’université Félix Houphouët Boigny (UFHB) de Cocody a été retrouvé décapité dans une poubelle dans la matinée du mercredi 9 Octobre dernier au centre hospitalier et universitaire (CHU) de Cocody.


Trois (3) individus présumés meurtriers de l’étudiant ont été interpellés hier par les services de la police criminelle.


La fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), vers laquelle certains portaient des soupçons de règlement de comptes suite à la mort de Brice Djah a organisé hier mercredi 16 octobre dans l’après-midi une marche de protestation à Cocody, comme constaté sur place par KOACI.


Saint-Clair Allah, premier responsable de la Fesci et ses amis ont marché de la présidence de l'université au centre régional des œuvres universitaires d’Abidjan 1 (CROUA1) en passant par l'école de police et le parking du CHU de Cocody où le secrétaire général national a animé un meeting.


 

Saint-Clair Allah dit Makélélé, lors de son meeting a affirmé que l’étudiant Brice Djah n’ayant plus d’espoir et de secours financier a décidé de gérer un stand de « Lotto Ghanéen (jeu de hasard Ndlr) » pour survivre au système.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Pointant du doigt la misère des étudiants ivoiriens, le patron de la Fesci a fait remarquer que ces derniers sont obligés de s’adonner à de petits commerces pour survivre.


«On peut crier que tout va bien, on peut crier que les universités avancent, mais en Côte d’Ivoire, il n’y a plus de bourses, il n’y a plus de secours financiers. Nous sommes obligés en tant qu’étudiants de nous adonner souvent à des petits commerces pour pouvoir vivre », a-t-il dit.


 

Enfin, Makélélé, justifiant leur marche a affirmé que lui et les étudiants crient justice pour la mort de leur camarade assassiné lâchement. Ils ont demandé par ailleurs aux autorités ivoiriennes de prendre leurs responsabilités afin que plus jamais cela ne se reproduise.


« Lorsque nous avons appris le décès de notre camarade, nous étions meurtris. Les uns et les autres ont même commencé à accuser la Fesci pour dire que c’était un règlement de comptes. Nous sommes venus crier justice afin que nos autorités prennent leurs responsabilités. Il est important que la communauté estudiantine ne soit pas la proie de tous ces grands mafieux», a conclu Makélélé.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Cameroun: Des conducteurs de motos taxis en colère ont paralysé une p...
 
 
Cameroun: Des  conducteurs de motos taxis en colère ont paralysé une partie de Yaoundé  ce mardi
Société
 
Cote d'Ivoire: Des personnes handicapées veulent magnifier, plus de 20...
 
 
Cote d'Ivoire: Des personnes handicapées veulent magnifier, plus de 2000 personnes attendues à la 27ème  journée internationale
Nigeria: Déporté de Dubaï, il met fin à ses jours
Société
Nigeria: Déporté de Dubaï, il met fin à ses jours
Nigeria il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire: Les journées portes ouvertes de la Gendarmerie Nationale reportées
Société
Côte d'Ivoire: Les journées portes ouvertes de la Gendarmerie Nat...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
Côte d'Ivoire: Un inspecteur par intérim « vend » le stagiaire à 50 mille FCFA et majore les frais d'examen
Abonnés
Côte d'Ivoire: Un inspecteur par intérim « vend » le stagiaire à...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Assassinat de l'étudiant Brice Dah, la Fesci marche à Cocody, voilà ce qu'elle exige
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Tranquila...Tranquilo... Ce crime est en train d'être résolu par les autorités... Calmons-nous et ne mélangeons pas torchons et serviettes... Okay ?
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement