Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Élection du président de l'Assemblée nationale, Mariam Traoré également candidate ?
 

Côte d'Ivoire : Élection du président de l'Assemblée nationale, Mariam Traoré également candidate ?

 
 
 
 8149 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 28 mars 2021 - 10:29

Mariam Traoré, députée de Tengrela, lors de la campagne présidentielle d'octobre 2020 (Ph KOACI)


Le mardi 30 mars, les députés élus sont convoqués à l'Assemblée nationale à 10 heures pour l’élection du nouveau président du parlement ivoirien.


La séance inaugurale de la deuxième Législature de la 3è République se tiendra donc le mardi 30 mars 2021, au lieu du 1er avril conformément à la Constitution, comme nous l'indiquions dans un précédent article.


Au lendemain d'un scrutin législatif où le Rhdp parti au pouvoir a raflé la majorité des sièges face à l'opposition, le président de l'Assemblée nationale sera, sans aucun doute, issu du Parti présidentiel.


L’opposition est minoritaire dans l'Assemblée nationale qui installe sa nouvelle présidence la semaine prochaine pourra qu'argumenter et discuter les projets et propositions de lois, mais le verdict reviendra qu’à la majorité de fait aux mains du Rhdp.


Dans cette grisaille de l'élection du nouveau président de l'Assemblée nationale que des noms circulent au niveau du Parti au pouvoir.


 

Amadou Soumahoro dont l'état de santé est fragile rempilera-t-il pour un autre mandat à la tête de l'Assemblée nationale ?


Quoiqu'il en soit, comme rapporté à KOACI par des sources proches du Rhdp, des noms circulent en ce qui concerne le prochain président de l'Assemblée nationale.


Adama Bictogo, directeur exécutif du Rhdp, élu député d'Agboville, Anne Désirée Ouloto, députée de Toulepleu, Kandia Camara de la commune d'Abobo sont autant de noms qui sont cités dans le cercle du Parti au pouvoir pour la succession d'Amadou Soumahoro.


C'est dans cette ferveur de l'élection du nouveau président de l'Assemblée nationale que Mariam Traoré, députée de Tengrela, dont le nom avait été au centre d’un scandale d’or qui a défrayé la chronique dans sa circonscription électorale en 2018, compte se porter candidat.


En tout cas, cette dernière l'aurait affirmé via un post sur sa page officielle et a le soutien de certains cadres du Rhdp dont le député de Gbon-Kolia, Touré Alpha Yaya.


 

"Mon choix pour la candidature à la Présidence de l’Assemblée nationale est Mariam Traoré, député de Tengrela ,la ville des hommes dignes et intègres. Mariam Traoré est une battante, une courageuse, une femme dynamique et loyale.", a-t-il fait savoir via une publication.


Si le nouveau président de l'Assemblée nationale sera issu forcément du Parti au pouvoir, qui, pour succéder à Amadou Soumahoro le mardi prochain ?


À suivre.


Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Élection du président de l'Assemblée nationale, Mariam Traoré également candidate ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zezeto
Bien que je sois pour le PRADO je te dis ceci: MEME PAS EN REVE. Faut prendre les gens au sérieux là!!!! C'est vrai on a déjà eu un cancre nommé anselmo bruit au perchoir mais c'était une sortie de crise et c'était lié à une volonté de le remercier de nous avoir débarasser du tribun naïf de mama. Là on est dans le sérieux maintenant hein. Faut savoir rester dans ton champ de competence qui est....vu que les gens te renouvellent leur confiance malgré tout.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Je suis très d’accord même à 120% sur un mot M. Zezeto : naïf, naïf,naïf Oui en effet Laurent était très naïf à céder humainement sur toute chose sur les caprices de la rébellion depuis 2002: ne pas l’avoir considérée comme une intrusion terroriste et l’exterminer comme des cafards( des kaffres: tous les gens de la rébellion sont des mécréants: l’affrète). Ensuite d’avoir accepté nommer la marionnette Soro comme premier ministre. Aussi Laurent était vraiment sûr de l’amour des ivoiriens pour lui qu’il gagnerait les élections de 2010 pour avoir confié la commission électorale à l’opposition mais c’était sans compter sur la mauvaise foi ce de Bakayoko qui et de la méchanceté à laquelle ouatara s’était préparé pour vraiment accéder au pouvoir.Vraiment il était naïf. Aujourd’hui tu vois ouatara il ne laisse aucun mouvement de contestation ni de quelque dimension que ce soit : celui qui bronche un peu seulement est dit terroriste, trouble à l’ordre publique, tentative de coup de l’état= emprisonnement de 20ans + tuerie . C’est ça d’un côté un naïf qu’ a été Laurent et l’autre un criminel hors pair qu’est ouatara Alassane.
 
 il y a 1 mois
Zezeto
Tchié.... Tout ce tralala pour tenter, en vain de nous dire que le boulanger n'est pasun criminel. Bois un verre d'eau et prend ton souffle. Les mois à venir te réservent bien des surprises. Les premiers naïfs c'est vous ces groupies. Mais bon...restez dans votre bulle seulement. Sacralisez le, adorezl et louez le. Nous on est dans l'intelligence gouvernementale.
 
 il y a 1 mois
Babili
C’était bien de participer à cette élection voire très bien d’y participer pour l’opposition mais la meilleure façon de se comporter pour la même opposition est de refuser de siéger parceque dans cette assemblée on ira de la FRUSTRATION, au RIDICULE à la quête de LÉGITIMATION de la MESQUINERIE- ECSROQUERIE POLITIQUE de Alassane Ouatara. Il y’ aura quelques lois trompe œil comme allant dans le sens du bien public mais des lois incongrues seront imposées soi disant voter quand l’opposition n’aura aucune voie de s’y opposer ni de véto.L’opposition sera là( le vrai sens de être là: assis en forme sans aucune force d’opposition mais l’histoire comptera qu’elle y était présente . Donc pour ne pas participer à la forfaiture du forcing de ouatara c’est Depute et refuser d’y siéger. Parce que qu’elle le veule ou pas ouatara Alassane fera passer toute absurdité- incongruité de lois en sa seule faveur, que personne ne s’y trompe.A moins que les députés de l’opposition ne soient plus soucieux de leurs poches et des manifestations juives liées à l’exercice de leurs fonctions et non de l’intérêt supérieur de la nation ivoirienne et des ivoiriens. Si non c’est une assemblée de folklore et comédie.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Si non du reste tout ce que je sais que la vraie opposition se fera bien pitoyablement ridiculiser durant toute cette session si elle tenait à siéger: c’est à dire elle ne pourra s’opposer à rien ni rien contrôler ni même faire passer de nobles textes de législatures en propositions de lois .
 
 il y a 1 mois
@Marius
Pouah!!! Un «ibièkisséisme» qui n'aura aucun effet sur le trône du haineux Amadou cimetière.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Avec une assemblée où on retrouve tous les tendances ou obédiences politiques qui semble fonctionner cela donne un semblant de l’art démocratie alors que la Côte d’Ivoire est dans une dictature de plomb sans égal mesure: les libertés individuelles et collectives confisquées: sous prétexte de coronavirus toute manifestation est interdite, même de la fonction publique tout fonctionnaire qui manifeste son non soutien au rhdp est licencié, on assiste presque au retour des années de partis uniques d’après les indépendances, alors la Côté d’ivoire est une Grosse dictature nauséabonde à laquelle l’opposition ne doit en aucun domaine prêter le flanc.
 
 il y a 1 mois
Levrai
M..........e C...........n Pour avoir eu cette pensée avant.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement