Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lutte contre la corruption et le racket, 73 dossiers de procédure d'enquête disponibles
 

Côte d'Ivoire : Lutte contre la corruption et le racket, 73 dossiers de procédure d'enquête disponibles

 
 
 
 3784 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 juin 2021 - 10:17

Une campagne publicitaire contre la corruption à Abidjan 


Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara a décidé de faire de la lutte contre la corruption son cheval de bataille.


La preuve, après avoir créé une Haute Autorité de la Bonne Gouvernance, il a mis en place lors de son gouvernement d’avril dernier, un Ministère dédié à la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, dirigé par Zoro Bi Ballo.


La première réunion de travail trimestrielle pour faire le point de la lutte contre la corruption et le racket, présidée, par le Commissaire du Gouvernement, le Contre-amiral, Ange Kessi, a eu lieu le jeudi 03 juin 2021.


 

Selon ce dernier, ils ont débattu des problèmes se dressant sur le chemin de la lutte contre ce fléau et relevé des propositions pour soutenir la politique de lutte contre la corruption prônée par le Président de la République et le gouvernement, avant de souligner que, la réunion s'est achevée par la remise de 73 dossiers de procédure d'enquête diligentés par le commandant de l'unité de lutte contre le racket contre des forces de l'ordre.


L’opinion attend désormais que lesdites enquêtes aboutissent et que les mis en cause répondre de leurs actes devant la loi.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lutte contre la corruption et le racket, 73 dossiers de procédure d'enquête disponibles
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Cessez de jouer á la comédie, QUI peut lutter contre la corruption dans notre pays sous ce régime ????>>>J 'espère que les Adjoumani, Cissé Bacongo, Kandia Camara, "photocopie"... sont parmi ces 73.......Ces 73 cas sont probablement ceux des Libanais et autres personnes appartenant á l'opposition.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
lol
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
On se souvient que cette même HABG, dans son dernier rapport, n'a pu contraindre certains ministres dont les anciens PM, feu A. Gon Coulibaly et Ham bak a déclarer leur patrimoine. L'étendu de son pouvoir est donc limité tout comme celui de ce ministère dédié à la bonne gouvernance et à la lutte contre la corruption. Vous voyez ces structures enquêter sur le budget de souveraineté dont on ne sait comment il est géré et à quelle fin ? Avez vous déjà entendu parler de l'ouverture d'une enquête contre par exemple un ministre qui a fait des dons en espèces ? On ne peut pas être juge et partie. Soyons sérieux. Pour lutter contre la corruption, il nous faut une JUSTICE INDÉPENDANTE. En dehors, toute structure émanant et dépendant du pouvoir exécutif dédiée en ce sens n'est que du folklore.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Prends mon "Gbo^h" de loin... Je suis 200% d'accord avec toi.... On n'a pas besoin d'aller étudier á la Sorbonne, Howard University, avoir un Phd ou même organiser inutilement des assises, avant de trouver des solutions contre la CORRUPTION et aussi organiser des élections libres sans incidents en RCI..... Depuis plus de 27 ans, nous ne voyons que des pouvoirs tyranniques corrompus, défilés . Surtout ce nouveau régime qui est pire que les autres.... Pour un NON, on te met en prison et á ta libération on t'interdit de parler en public en t'imposant des conditions pires que sous la gestapo d'hitler. Si tu veux être totalement libre, tu dois alors appartenir au RDR/rhdp.
 
 il y a 3 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement