Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Les Evêques de la Conférence Épiscopale, s'interrogent sur la présence des forces étrangères
 

Burkina Faso : Les Evêques de la Conférence Épiscopale, s'interrogent sur la présence des forces étrangères

 
 
 
 3261 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 14 juin 2021 - 12:05


Les Evêques de la Conférence Episcopale Burkina - Niger, réunis en assemblée plénière ordinaire de juin 2021, se sont interrogés sur "l’intérêt de la présence de tant de forces étrangères sur nos territoires" estimant que "l’espérance des fruits déçoit de plus en plus la promesse des fleurs".


« Le peuple burkinabè est en train de beaucoup souffrir à cause de ces attaques répétées. L’Afrique a besoin de paix et non de violence », ont écrit les Évêques dand une déclaration publique. 


«Le contexte sécuritaire, plus préoccupant que jamais avec son lot de déplacés, apparait tel que les sahéliens ne sont plus certains de l’avenir du Sahel. Pour les pasteurs de cette partie du Burkina comme ailleurs dans les régions de l’Est, du Centre-Nord, du Nord, de la Boucle du Mouhoun et des Cascades, notamment, c’est une grande souffrance de ne plus pouvoir rejoindre les fidèles par endroit, ou de les voir fuir les exactions terroristes sans garantie de sort ou de lendemain meilleur», soulignent-ils.


 

Selon eux, des efforts considérables sont certes accomplis en matière de lutte contre le terrorisme et il faut en féliciter tous les acteurs, notamment les forces de défense et de sécurité. Seulement, l’évènement tragique de Solhan qui nous a mis en état de choc, fait apparaitre l’hydre terroriste sous un jour qui tue l’optimisme qui commençait à renaitre au sein des populations.


 « La nuit d’horreur de Solhan donne de constater que le spectre terroriste se fait de plus en plus menaçant pour une population qu’environnent pourtant des bases militaires tant nationales qu’étrangères. Ce qui n’est pas sans jeter les populations dans une grande perplexité, avec des perspectives alarmantes de détresse sans mesure des personnes déplacées en cette période hivernale commençante», indique la déclaration. 


 « Naturellement, il se pose des questions sur l’intérêt de la présence de tant de forces étrangères sur nos territoires alors que l’espérance des fruits déçoit de plus en plus la promesse des fleurs. Ce constat est une grande préoccupation des populations ; préoccupation que nous partageons. A quand le bout du tunnel ? », interrogent les évêques. 


Ils ont condamné sans appel cette situation d’horreur, inacceptable, survenue à Solhan et encouragé les forces de défense et de sécurité, avec le concours de tous, à plus de détermination pour restaurer la paix dans les zones d’insécurité.


Lors d'une visite ce vendredi à Ouagadougou, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, a assuré qu' « il n’y a pas d’intention de notre part d’installer une base militaire spécifique au Burkina mais il y a une volonté d’agir avec les forces burkinabè pour combattre l’ennemi commun qui est le terrorisme ». 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Burkina Faso : Les Evêques de la Conférence Épiscopale, s'interrogent sur la présence des forces étrangères
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Bravoooooooooooooo Chers pères éveillez le président dormeur. Chassez les troupes étrangères du Burkina La révolution TOUADERA( historiquement héritée de Modibo Keita paix à son âme) à l’œuvre. Comment peut on expliquer la présence des forces étrangères et un petit groupe vient à motos massacrer plus de 100 hommes et enfants et disparaissent dans la nature??????? Ces forces étrangères qui les payent pour ne rien faire ou à la limite pour être des complices des criminels ????? On a vu les militaires togolais appartenant à ce genre de coalition militaires étrangers vendre des armes aux rebelles qu’ils ont censés combattre.Qui trompe qui ???? C’est le même système qui continue. Chassez toutes ces forces d’occupation.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
C'est pour nous aider á combattre "les branches armées" de l'Islam..... Ce qui n'existe plus chez les chrétiens depuis l'époque reculée des templiers au 12eme au 14 eme siècle après Emmanuel(J-C)
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Ouattara recevra Gbagbo au palais présidentiel, symbole fort pour la réconciliation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Manque de recul médical et maladie peu dangereuse finalement, prendri...
 
2385
Oui
41%  
 
3277
Non
57%  
 
128
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement