Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Selon Amnesty , les armes utilisées par les terroristes au Sahel proviennent de pays européens
 

Mali : Selon Amnesty , les armes utilisées par les terroristes au Sahel proviennent de pays européens

 
 
 
 6438 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 24 août 2021 - 15:40

Armes



Une enquête publiée par l’ ONG Amnesty International révèle que les terroristes actifs dans le Sahel utiliseraient des armes en provenance de pays européens notamment de la Serbie ou encore la France.


Les armes utilisées par les terroristes opérant au sein de la branche sahélienne du groupe État islamique ainsi que le JNIM lié à al-Qaïda proviennent de la la République tchèque, la France et la Slovaquie .


Selon Amnesty International , ces experts en armement ont analysé entre janvier 2018 et mai 2021, plus de 400 photos et vidéos diffusées par la branche sahélienne de Daech et par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (JNIM) membre d'al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI).


 

Selon l'ONG de droits de l'homme, la plupart des armes exposées sont de vieilles kalachnikovs de l’ère soviétique, ajoutant avoir identifié 12 cas où des combattants possédaient des armes plus récentes fabriquées par une société serbe, Zastava.


« Les nouveaux fusils, certains étant les modèles les plus récents qui existent, correspondent à des transactions entre la Serbie et le Burkina Faso, ce qui laisse à penser que ces armes ont été vendues récemment au gouvernement burkinabé avant de tomber entre les mains de groupes armés » a fait savoir l’ ONG;


 L’analyse effectuée par Amnesty International des données relatives aux transactions commerciales montre aussi que la République tchèque, la France et la Slovaquie exportent de grandes quantités d’armes légères et de petit calibre aux gouvernements du Sahel depuis que cette région est le théâtre d’un conflit généralisé.


Comment ces armes atterrissent-elles aux mains des jihadistes ? Amnesty explique que les groupes jiihadistes récupèrent régulièrement les équipements des armées nationales, lors d’attaques de casernes ou sur des soldats tués dans des combats mais n’exclut pas également des circuits illégaux .


Depuis 2011, le Mali est confronté à une insurrection menée par divers groupes armés, parmi lesquels l’État islamique au Grand Sahara (EIGS) et le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), affilié à Al Qaïda. 


 

Le conflit s’est étendu au Burkina Faso et le Niger où les groupes armés mènent de multiples attaques contre les civils .


La Serbie, la République tchèque, la France et la Slovaquie ont ratifié le Traité sur le commerce des armes (TCA), qui interdit tout transfert d’armes s’il existe un risque qu’elles servent à commettre ou faciliter des violations des droits humains, rappelle l’ ONG.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Ouattara a enfin réussi à mettre en place la sécurité sociale pour tous, un exploit?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Burkina Faso : 34 ans et pas Mossi, le capitaine Traoré pourra-t-il tenir longtemps ?
 
1625
Oui
42%  
 
2139
Non
55%  
 
142
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Mali : Selon Amnesty , les armes utilisées par les terroristes au Sahel proviennent de pays européens
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Ça c’est un secret de polichinelles: la France est un pays terroriste hautement déstabilisateur des pays africains avec surtout l’aide des negres stupides. Il n’y a pas de frontière entre la France et le Sahel immédiat ( pas comme l’Algérie)...mais comment la France envoie t’elle des armes au Sahel? Les ports de Lomé et d’Abijan où la France a dû soigneusement installé des dictateurs-minables-criminels à la tête des 2pays pour des trafics de toutes sortes: armes, drogues, etres humains, prostitution. Ce n’est pour rien que les dictateurs mafieux préfets de la France ont encore de beau jours dans ces 2 pays, à moins d’un sursaut national pour les chasser, si non le grand Sahel Mali- Burkina, ces pays vont toujours pleurer en enterrant leurs fils. Mais Amnistie international devrait aller plus loin, les armes ont un numéro, date de fabrication et lieu; on doit citer les noms de qui les a pourchasser à l’usine; et tous les détails qui s’y attachent. Une chose est sûre le criminel voleur Bollore y est fortement impliqué.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter