Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Béoumi, la femme d'un enseignant tailladée à la machette, face aux cas répétés d'agression dans le village de Kaabo, tous les instituteurs réclament leur affectation
 

Côte d'Ivoire : Béoumi, la femme d'un enseignant tailladée à la machette, face aux cas répétés d'agression dans le village de Kaabo, tous les instituteurs réclament leur affectation

 
 
 
 6321 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 15 juin 2022 - 13:03

L'enseignante (ph KOACI)



À Kaabo, village situé à 10 kilomètres de Béoumi, des enseignants menacent de quitter leurs lieux de travail.


Pour cause, les cas d’agressions répétées dans ce village sont au centre des préoccupations non seulement des villageois, mais aussi du corps enseignant.


Les enseignants de l’école primaire publique du village de Kaabo menacent de quitter le village à la prochaine rentrée scolaire.


En effet, KOACI apprend de sources sur place que cette école primaire de 6 classes dans le village de Kaabo pourrait manquer d’enseignants.


 

L’acte ultime qui a envenimé la situation, c’est l’agression de la femme d’un enseignant le 27 mai 2022.


L'agresseur, qui n’est autre qu’un adolescent de 15 ans aux multiples récidives dans le village, a tailladé la femme de l’instituteur.


L'agresseur

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Selon des témoins sur place, la femme de l’enseignant sortait de la douche lorsqu’elle fut prise à partie par le jeune. Son visage et plusieurs parties du corps ont été tailladé par le gamin.


 

L’indélicat a été interpellé à la suite d’une plainte déposée à la brigade de gendarmerie de Béoumi. Il est en détention au Parquet de Bouaké, en attendant son procès.


Pour leur part, face aux agressions physiques, vols à domicile d'argent, de motos ou de tout autre bien, ces instituteurs qui ne demandent que la quiétude et la sécurité pour dispenser les cours aux élèves ont affirmé leur volonté de déserter cette école primaire publique de Kaabo à la prochaine rentrée scolaire. Ils entendent tous demander leur mutation.



Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Béoumi, la femme d'un enseignant tailladée à la machette, face aux cas répétés d'agression dans le village de Kaabo, tous les instituteurs réclament leur affectation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Vous désertez les lieux à cause d'un ado ?Qui prend les decisions dans la localité ? Irresponsables. Pour partez ailleurs ? A quoi ça sert l'instruction et l'éducation ? Ah bon, c'est bon ailleurs ? Vous ne pouvez pas rendre le monde meilleur ?Bande d'imbéciles.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Un ado fait la loi, et vous des vieux comme ça vous quittez. Vous êtes incapable de réduire au silence cet énergumène. Je comprends pourquoi on a été esclaves. Des vauriens, si c'est pour prendre abonnement canal ils sont premier. Quittez la-bas.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Je suis obligé de gueuler quand je retombe sur l'article. Vous les instituteurs, vous resterez dans ce village pour régler les problèmes de ce village. De la sécurité à la salubrité de ce village. Moi dans ce village, si je ne dors pas, le chef du village ne dors pas. Voilà.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre