Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Redécoupage électoral, à Jacqueville, des jeunes et des chefs manifestent devant la préfecture et martèlent « nous n'accepterons pas d'avaler car trop, c'est trop »
 

Côte d'Ivoire : Redécoupage électoral, à Jacqueville, des jeunes et des chefs manifestent devant la préfecture et martèlent « nous n'accepterons pas d'avaler car trop, c'est trop »

 
 
 
 5042 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 29 juin 2023 - 14:53

Manifestation devant la préfecture de Jacqueville (Ph KOACI)



Ils ne sont pas contents et protestent contre le décret de redécoupage électoral de 2010 que la commission électorale indépendante (CEI) a adopté.


Ils l’ont fait savoir à travers une manifestation devant la préfecture de Jacqueville, apprend KOACI de sources sur place.


En effet, plusieurs jeunes et des chefs de villages de Jacqueville ont campé dans les locaux de la préfecture pour dire que la décision de la CEI concernant le redécoupage électoral porte des germes d’exclusion.


Les manifestants sont venus des villages de Avagou, M'Bokrou, Kraffi, Djassé, Avadivry, Ahua, Grand Jack, Addah, Adressé, Adjacoutié, Adjué, N'Djem, Abréby, Sassako-Bégnin et ont manifesté bruyamment depuis la préfecture avec des pancartes.


 

Pour les manifestants, cette loi porte des germes d’exclusion et c’est ce qu’a fait savoir leur porte-parole Bertrand Kakou.


« Nous ne voulons pas de cette loi exclusionniste qui nous éloigne du processus de développement. Si la CEI continue cette manigance, il n'y aura pas de vote à Jacqueville », a déclaré le porte-parole.


Quant au président du collectif des chefs de terres de Jacqueville, Nanan David Gnamien Akadié qui conduisait une délégation, il a été reçu par Mme Félicité Oulla Kra, préfet du département de Jacqueville. Le collectif des chefs de terres de Jacqueville estime que la loi exclut plusieurs villages de leur département qui a toujours pris part au vote en 2013 et 2018.


« Tout le monde aspire au développement. Nous ne comprenons pas pourquoi l'application de cette loi à 10 jours seulement du dépôt des candidatures. Aussi, la loi exclut plusieurs villages de notre département qui a toujours pris part au vote en 2013 et 2018. Nous avons dit à Mme le préfet que nous sommes contre l'exclusion. Nous disons donc non à ce redécoupage. Elle a promis de transmettre aux autorités compétentes notre rejet catégorique. Pour l'instant, nos oreilles sont orientées vers les responsables de la CEI et du ministère de l'Intérieur. Si nous sommes effectivement exclus, nous ne pourrons plus maîtriser les ardeurs de la population. Pour l'heure, retournez dans vos villages », a fait savoir Nanan Sylvain Songahi Ponge Dieket, secrétaire général du collectif des chefs de villages de Jacqueville.


Faut-il rappeler qu’avec cette loi, le périmètre communal de Jacqueville qui partait de N'Djem à Kraffy, environs 20 villages est désormais réduit à 7.


« Cette décision exclut nos villages est une pilule que nous n'accepterons pas d'avaler. Car trop, c'est trop ! », a lâché Nanan Sylvain Songahi Ponge Dieket.


 

Nous apprenons que la CEI a conduit une mission d’information à Jacqueville hier mercredi 28 juin 2023 afin d’échanger avec les populations.




Jean Chrésus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Redécoupage électoral, à Jacqueville, des jeunes et des chefs manifestent devant la préfecture et martèlent « nous n'accepterons pas d'avaler car trop, c'est trop »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter