Libéria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia :  55e législature, le député Fonati Koffa du parti de Weah pressenti prochain président
 

Liberia : 55e législature, le député Fonati Koffa du parti de Weah pressenti prochain président

 
 
 
 2059 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 19 décembre 2023 - 11:37

Le député Fonati Koffa et George Weah (ph)


La course au poste du président de la 55e législature au Liberia est en cours avec les voix qui s’accordent pour l’élection du représentant (député) Jonathan Fonati Koffa au perchoir. L'élection du président de la Chambre des représentants entendez l’Assemblée nationale est prévue pour le 15 janvier 2024, soit le deuxième lundi ouvrable de la nouvelle année.


Le député et avocat Koffa est l'actuel vice-président du parlement sortant et est un membre du parti au pouvoir sortant, la Coalition pour le Changement Démocratique (CDC) du Président sortant George Weah.


A ce jour, Koffa a reçu le soutien de 52 députés sur les 73 que compte la Chambre des représentants. Pour être élu président de la Chambre des représentants, un candidat a besoin d'une majorité simple de 37 pour l'emporter.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Atouts de Koffa


Koffa, un élu du district #2 du Grand Kru, est reconnu pour sa collaborer avec les autres représentants élus issus de partis politiques lors de la 54e législature afin d'apaiser des tensions et divergences dans le pays. Le représentant du district #2 du Grand Kru a reçu l’approbation du parti CDC de Weah qui l’a ensuite investi comme son candidat à la présidence de la 55e législature.


Le CDC compte actuellement 25 représentants sur les 73 récemment élus ou réélus et s'ils décident de voter en bloc, le parti n'aura besoin que d'un ajout d'au moins 12 députés pour atteindre les 37 votes.


 

Le Président Weah a appelé à l'unité au sein du CDC et a exhorté ses représentants à la Chambre à veiller à ce que le législateur Koffa sorte victorieux le 15 janvier.


Soutien et du CDC et promesses de Koffa


A son sujet, le président national du CDC, Mulbah Morlu, a annoncé le 1er décembre dernier à Monrovia qu'après consultation des cadres et du groupe parlementaire du parti, Koffa a été approuvé à l'élection au poste de président de la Chambre des représentants.


En attendant sa proposable élection au perchoir en début d’année prochaine, Koffa a remercié son parti pour le choix qui a été porté sur lui et a promis que s’il est élu en tant que président de la Chambre, il ne transformera pas le marteau en une assemblée législative partisane simplement parce qu'il est dans l'opposition.


Le prétendant au perchoir a aussi promis qu’après ses 100 premiers jours, il dotera la Chambre des représentants d’un système de vote électronique pour plus d’indépendance lors des votes. Le futur troisième personnage du pays à partir de janvier 2024 a rassure le pouvoir du parti UP entrant qu’il travaillera dans l'intérêt national du pays.


Le père du député Koffa, feu le Général de division Stephen Koffa, a été chef d'Etat-major adjoint des Forces armées du Liberia et a pris sa retraite avec les honneurs en tant qu'ambassadeur du Liberia en France. Il est mort en fonction.


 

Deux autres candidats déclarés


Après sa victoire aux élections législatives le 10 octobre dernier, le député Koffa a déclaré son intention de briguer le poste de président de la Chambre des représentants pour la 55e législature. Plusieurs noms ont rapidement émergé. Cependant, trois noms ont surgi.


Il s’agit de Koffa, vice-président de la Chambre, Musa Hansan Bility, deputee du district n° 7 du comté de Nimba et président des partis politiques de collaboration (CPP), et le député Richard Nagbe Koon du district n° 11 du comté de Montserrado du parti UP entrant au pouvoir.


Bien que ce dernier bénéficie du soutien du nouvel Exécutif et d'autres députés du parti UP, les analystes estiment qu'il n'est pas en mesure d’être élu. Par souci d’un équilibre de pouvoir, ces analystes pensent qu’il est salutaire que le CDC qui a perdu la présidentielle, donc le pouvoir Exécutif, dirige la Chambre des représentants pour avoir le contrôle sur le pouvoir législatif.


Le succès du Président de la République dépend en grande partie de ses relations avec le pouvoir législatif qui a les moyens politiques de contrecarrer ou d'encourager les politiques et les programmes de l'Exécutif.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Liberia : 55e législature, le député Fonati Koffa du parti de Weah pressenti prochain président
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter