Cedeao Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cedeao : Niger, Mali, Burkina et Guinée, sanctions levées et celles en vigueur, feu vert pour l'électricité du Nigeria
 

Cedeao : Niger, Mali, Burkina et Guinée, sanctions levées et celles en vigueur, feu vert pour l'électricité du Nigeria

 
 
 
 14077 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 24 février 2024 - 20:05


Le Président Tinubu et Omar Touray, le président de la Commission de CEDEAO (ph)


La Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a décidé de lever certaines sanctions contre le Niger, le Burkina-Faso, le Mali et la Guinée. Dans cette optique, le Nigeria reprendra la fourniture de l’électricité au Niger.


La résolution a été adoptée le samedi 24 février 2024 à Abuja au Nigeria lors du sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement sur la situation en matière de paix, de politique et de sécurité dans la CEDEAO.


A l’issue du sommet, la CEDEAO a décidé de lever avec effet immédiat, les sanctions économiques contre le Niger. Rappelant les sanctions levées, le président de la Commission de la CEDEAO, Omar Touray, a déclaré que toutes les sanctions politiques imposées au Niger sont toujours en vigueur.


Dans le communiqué publié à l'issue du sommet de la CEDEAO à Abuja, Touray a déclaré que la fermeture des frontières terrestres et aériennes entre les pays de la CEDEAO et le Niger est désormais levée. Le président de la commission de la CEDEAO a par ailleurs précisé que les sanctions individuelles ainsi que des sanctions politiques restent en vigueur au Niger.


Les autres sanctions levées contre le Niger sont le gel de es avoirs dans toutes les banques centrales de la CEDEAO ; le gel des avoirs de l'État du Niger et des entreprises publiques et parapubliques des banques commerciales ; suspension de la du Niger de toute aide financière et transactions avec toutes les institutions financières levée.


Pour la batterie de mesures prise par la CEDEAO en faveur du Niger, Touray a justifié qu’elles se fondent sur des considérations humanitaires, notamment à l'approche du mois de Ramadan.


 

Geste du Nigeria


En lien avec la levée des sanctions contre le Niger, le Président nigérian Bola Tinubu a demandé que la CEDEAO facilite la libre circulation des denrées alimentaires, des médicaments et d'autres articles humanitaires vers les populations de ces pays, en particulier les plus vulnérables.


Il a ajouté que pour le Nigeria, « cela signifiera également la reprise rapide des exportations d'énergie électrique vers le Niger ».


Mali et Guinée


Ajoutons que la CEDEAO a également décidé de lever les sanctions concernant le recrutement de citoyens maliens à des postes statutaires et professionnels au sein de la CEDEAO ainsi que de lever les sanctions financières et économiques contre la République de Guinée.


Par ailleurs le Burkina Faso, le Niger, le Mali et la Guinée sont autorisés à assister aux réunions techniques et consultatives de la CEDEAO ainsi qu'à toutes les réunions liées à la sécurité.


 

Sursaut de sauvetage de la CEDEAO


En tout, la levée des sanctions de la CEDEAO contre les pays qui ont connu les coups d’Etat permettra d'acheminer des vivres, des médicaments au Niger pour soulager la population. Au-delà du Niger, les délibérations selon le Président Tinubu « tiennent compte de la nécessité de veiller à ce que les citoyens de ces pays ne se voient pas refuser les avantages des initiatives d'intégration régionale ».


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Dans l’espoir que les liens fraternels entre les pays de la CEDEAO se ressoudent et se raffermissent, la présidence nigériane a, dans un communiqué, déclaré que « Tout ce que nous avons fait est dans l’espoir de persuader nos frères qu’il existe une meilleure voie, une voie qui mènera à une véritable amélioration du bien-être de leur peuple grâce à une bonne gouvernance démocratique. Et c’est une voie que chacune de nos nations a solennellement convenue conformément à un traité et un protocole formels ».


Le dirigeant nigérian a assuré à l’ouverture du sommet que « Nous ne tendons pas seulement la main à nos frères. Aujourd’hui, nous leur disons : commençons à travailler ensemble plus sérieusement pour le développement économique de nos peuples et pour relever ces défis modernes qui ne respectent ni frontières ni barrières ».


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Etes vous attaché au Fcfa ?
 
4307
Oui
58%  
 
3005
Non
40%  
 
146
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cedeao : Niger, Mali, Burkina et Guinée, sanctions levées et celles en vigueur, feu vert pour l'électricité du Nigeria
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter