Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Suspendus, les partis politiques s'en remettent à la cour suprême
 

Mali : Suspendus, les partis politiques s'en remettent à la cour suprême

 
 
 
 1285 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 24 avril 2024 - 18:50

Cour suprême


Les partis, regroupements de partis et organisations de la société civile signataires de la déclaration du 31 mars 2024 ont décidé de saisir , la Cour suprême pour l'annulation du décret qui a suspendu, le 10 avril dernier, les activités à caractère politique.


Les autorités de Bamako ont annoncé la suspension jusqu'à nouvel ordre les activités des partis et des associations à caractère politique.


Contestant cette décision, les partis, regroupements de partis et organisations de la société civile signataires de la déclaration du 31 mars 2024 ont décidé de s'en remettre à la cour suprême aux fins d'annulation du décret présidentiel du 10 avril.


 

"Les parties signataires de la déclaration du 31 mars 2024, informent l'opinion publique du dépôt d’un recours auprès de la Cour suprême a l'effet d'annuler le décret qu’elles jugent tyrannique et liberticide du 10 avril 2024, portant suspension des activités des partis politiques et des activités à caractère politique des associations, par l’entremise d'un pool d’avocats constitué pour la cause" lit-on dans un communiqué rendu public.


Ces partis considèrent ce decret comme une tentative de restreindre la liberté d’expression et de réprimer toute dissidence politique.


Ils se sont également félicitées du respect du mot d'ordre relatif à la non-participation au dialogue inter-malien initié par les Autorités en place.


Notons que le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement avait justifié la suspension des partis en invoquant un "dialogue" national initié le 31 décembre par le colonel Goïta.


Il s'agit d'une nouvelle restriction à toute expression d'opposition ou de dissidence de la part des colonels au pouvoir.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : "Peste porcine", un affaire montée pour faire profiter les laboratoires pharmaceautiques ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Investissements chinois et libanais, danger sur le blanchiment d'arge...
 
4231
Oui
77%  
 
1024
Non
19%  
 
218
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Mali : Suspendus, les partis politiques s'en remettent à la cour suprême
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter